Overblog Segui questo blog
Edit post Administration Create my blog

Blog di monica

24 Marzo 2013

21 MARS: JOURNEE INTERNATIONALE POUR L'ELIMINATION DE LA DISCRIMINATION RACIALE

Chaque année le 21 mars on celèbre la journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale. Cette journée a été proclamée « Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale » en 1966 par l’Assemblée générale des Nations Unies, en commémoration du 21 mars 1960 où, à Sharpeville en Afrique du Sud, 69 personnes ont été tuées lors d’une manifestation pacifique contre l’apartheid.

Cette année les quatrièmes de notre collège ont participé à la manifestation avec le Maire en place Conciliazione à Desio.

Pour réflechir sur ce que ça signifie aujourd'hui d'être français ou italien, je vous propose cette vidéo: Abd Al Malik - C'est du lourd! et les trois activités ci-dessous.


 

Activité 1 : indiquez l’ordre d’apparition des personnages dans le clip.

Ordre d’apparition Personnages

…… Une femme riche.

…… Une mère de famille avec ses trois enfants.

…… Des amoureux assis sur un banc.

…… Une avocate.

…… Des hommes dans un bar.

…… Un groupe d’hommes et de femmes.

…… Des hommes et femmes à un cocktail.

…… Un ouvrier.

…… Une petite fille et deux femmes qui discutent.

…… Trois jeunes garçons devant un grillage.

…… Une jeune fille qui joue au cerceau.

 

Activité 2 : dites si les affirmations sont vraies ou fausses.

Vrai Faux

1. La mère élève seule ses enfants.

2. le père de Majid n’a jamais travaillé.

3. Les immigrés avaient un rêve quand ils sont venus en France.

4. Certains vendent de la drogue pour vivre.

5. Le jeune garçon ne veut pas assumer son futur enfant, il rejette sa petite amie.

6. Les filles des cités ont fait quelque chose de leur vie, ont réalisé leurs rêves.

7. Certaines personnes croient qu’être français c’est être blanc et riche.

 

 

Activité 3 : associez les mots d’argot à leur signification.

Les thunes                     ● La nourriture

Les mecs                        ● Vendre

Dealer                            ● Travailler

La coke                          ● L’argent

Une meuf                       ● La cocaïne

Taffer                             ● Une fille

La bouffe                       ● Les garçons 

 

Voilà le texte:

 

Je m'souviens , maman qui nous a élevés toute seule, nous réveillait pour l'école quand on était gamins, elle écoutait la radio en beurrant notre pain, et puis après elle allait au travail dans le froid, la nuit, ça c'est du lourd.
Ou le père de Majid qui a travaillé toutes ces années de ses mains, dehors, qu'il neige, qu'il vente, qu'il fasse soleil, sans jamais se plaindre, ça c'est du lourd.
Et puis t'as tous ces gens qui sont venus en France parce qu'ils avaient un rêve et même si leur quotidien après il a plus ressemblé à un cauchemar, ils ont toujours su rester dignes , ils n'ont jamais basculé dans le ressentiment, ça c'est du lourd , c'est violent.
Et puis t'as tous les autres qui se lèvent comme ça, tard dans la journée, qui se grattent les bourses, je parle des deux, celles qui font référence aux thunes, du genre "la fin justifie les moyens" et celles qui font référence aux filles, celles avec lesquelles ils essaient de voir si y'a moyen, ça c'est pas du lourd .
Les mecs qui jouent les choses zerma devant les blocs deal, un peu de coke, de temps en temps un peu de ke-cra (crack) et disent « je connais la vie moi monsieur ! », alors qu'ils connaissent rien, ça c'est pas du lourd.
Moi je pense à celui qui se bat pour faire le bien, qu'a mis sa meuf enceinte, qui lui dit j't'aime, je vais assumer, c'est rien, c'est bien, qui va taffer des fois même pour un salaire de misère, mais le loyer qu'il va payer, la bouffe qu'il va ramener à la baraque, frère, ça sera avec de l'argent honnête, avec de l'argent propre, ça c'est du lourd.
Je pense aussi à ces filles qu'on a regardé de travers parce qu'elles venaient de cités, qu'ont montré à coup de ténacité, de force, d'intelligence, d'indépendance, qu'elles pouvaient faire quelque chose de leur vie, qu'elles pouvaient faire ce qu'elles voulaient de leur vie, ça c'est du lourd.
Mais t'as le bourgeois aussi, genre emprunté, mais attention je n'généralise pas, je dis pas que tous les bourgeois sont condescendants, paternalistes ou totalement imbus de leur personne, je veux juste dire qu'il y a des gens qui comprennent pas, qui croient qu'être français c'est une religion, une couleur de peau, ou l'épaisseur d'un portefeuille en croco, ça c'est bête , c'est pas du lourd , c'est...
La France elle est belle, tu le sais en vrai, la France on l'aime, y'a qu'à voir quand on retourne au bled, la France elle est belle, regarde tous ces beaux visages qui s'entremêlent.
Et quand t'insultes ce pays, quand t'insultes ton pays, en fait tu t'insultes toi-même, il faut qu'on se lève, faut qu'on se batte dans l'ensemble, rien à faire de ces mecs qui disent "vous jouez un rôle ou vous rêvez", ces haineux qui disent "vous allez vous réveiller", parce que si on est arrivé, si on est arrivé à faire front avec nos différences, sous une seule bannière, comme un seul peuple, comme un seul homme, ils diront quoi tous ?
C'est du lourd, du lourd, un truc de malade

 

Pubblicato da monica a 15:08pm
Con i tag : #Civilisation

commenti